Novembre Libertaire : Soirée-débat NON à l’A45

Le groupe Habiter & paysage du RGL participera dans le cadre du mois de « Novembre Libertaire » à une soirée débat intitulé:

NON à l’A45:

Quelle(s) mobilité(s), quel(s) mode(s) de production, quel(s) mode(s) de vie pour des territoires à la frontière entre ville et campagne ?

Le projet d’A45, nouvelle autoroute entre Lyon et Saint-Étienne, porté entre autres par Laurent Wauquiez fait l’objet de nombreuses contestations, notamment par la structuration d’un collectif de lutte contre le projet.

Cette autoroute devant répondre à une soi-disante demande croissante de mobilité est jugée inutile et coûteuse par ses opposant-e-s, en partie par les premier-e-s concerné-e-s, habitant-e-s de ces territoires périurbains.

Au-delà de caractéristiques similaires aux autres GPII (Grands projets inutiles et imposés), le projet d’A45 soulève de nombreuses problématiques plus spécifiquement liées au phénomène de périurbanisation qui touche les agglomérations lyonnaises et stéphanoises : quelle(s) mobilité(s), quel(s) mode(s) de production, quel(s) mode(s) de vie pour des territoires à la frontière entre ville et campagne ?

Cette manifestation  organisée par “Graine d’Anar” de la Fédération anarchiste et le groupe Habiter & paysage, reviendra sur l’historique de la lutte contre l’A45 et les problématiques soulevées par le projet autoroutier. Elle sera suivies de discussions et débats.

Rendez-vous est donné le jeudi 16 novembre à 20h salle Léo Ferré à la MJC du Vieux Lyon (Place Saint Jean 69005).  Un apéro et repas prix libre est prévu.

 

Séminaire Espaces Critiques 2017-2018 – Séance 1

Séminaire Espaces Critiques 2017-2018 Séance 1
« Une place, une forme pour des imaginaires post-étatiques et post-nationaux de l’espace ? »
avec B. Debarbieux

Le RGL (Réseau des Géographes Libertaires) organise de nouveau cette année un séminaire dans le cadre de l’Atelier 7 (Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité,  pluralité, crise, histoire, géographie) de l’UMR 5600 Environnement Ville Société, intitulé « Espaces critiques ». 

La première séance aura lieu ce vendredi 10 novembre de 10h à 12h dans les locaux au 18 rue Chevreul à Lyon, en salle 604.

Elle se tiendra autour de l’intervention de Bernard Debarbieux, sur le thème suivant : « Une place, une forme pour des imaginaires post-étatiques et post-nationaux de l’espace ? ».

« Quand la Géographie sert à faire la paix »

Entretien avec Philippe PELLETIER sur la Radio Télévision Suisse (29 août 2017)

« La géographie sert à faire la guerre, comme l’avait proclamé un célèbre livre d’Yves Lacoste en 1976, certes, mais aussi à faire la paix, sous quatre conditions nous rappelle avec force Philipe Pelletier.

Décrire les situation d’où des géographes contribuent à l’entente entre sociétés politiques rivales malgré les différends. Déconstruire les véritables enjeux économiques, écologiques, politiques et socio-culturels sans verser dan ce déclinisme qui constitue des armes géopolitiques corollaires aux rapports de force.
Montrer que sous les discours catastrophistes sur l’environnement (climat, sécheresse, déforestations, désertification…) existent des enjeux qui relèvent de la gopolitique et de l’idéologique.

Enfin, livrer ces informations et ces analyses aux individus et aux peuples pour désamorcer les tensions intstumentalisées (du type « choc des civilisations »), en rappelant que certains pays multi-lingues et multi-religieux vivent en paix. » (source: éditeur)
Avec le géographe Philippe Pelletier, auteur de « Quand la géographie sert à faire la paix », aux éditions du Bord de l’eau. Une émission d’Anik Schuin, avec la collaboration de Nicole Corpataux

Pour accéder à  l’entretien cliquer –ICI – 

et  – ICI –  une réflexion au sujet de : « Quand la Géographie sert à faire la paix »

Week-end festif des opposant.e.s à l’A45

Participation du RGL au week-end festif des opposant.e.s à l’A45

Le groupe Habiter & paysage du RGL participera à la journée du 1er juillet organisée par les opposant.e.s à l’autoroute A45 et tiendra un atelier de 15h à 18h30.

Plus d’informations sur le week-end : http://nona45.fr/la-programmation

Plan d’accès : http://nona45.fr/le-plan-dacces-et-du-week-end

Résultat de recherche d'images pour "non à l'a45"

Du 8 juin au 11 juin : Des cartes pour mieux se perdre

Atelier indisciplinaire de marches urbaines déguidées

http://unipoplyon.fr/articles/4454/vos-prochains-rendez-vous

Marie Moreau : club des explorateurs impromptus – itinérer

Quand tout le monde semble marcher sur la tête, pourquoi ne pas penser avec les pieds ?  Contre l’habitude du train-train urbain, mais aussi contre la « ville créative » inféodée à la productivité, nous invitons à sortir des sentiers battus en désorientant nos trajets les plus quotidiens, à l’écoute d’autres possibles…

Pour participer à cet atelier , venez toutes et tous au TNP (Jean Vilar) à 18h le jeudi 8 juin.

L’atelier se déroulera en 4 temps :  Rencontre, présentation et inscriptions le  jeudi 8 juin de 18h à 20h, balades créatives vendredi 9 juin  (15h à 17h), samedi 10 juin (17h à 21h), dimanche 11 juin (14h à 19h)  –  accès libre et gratuit à toutes les activités-

Atelier animé par Sarah Mekdjian et Myriam Suchet avec Marie Moreau & Julien Vadet et Fabien Pinaroli, en association avec le CCO Villeurbanne et le Cabaret poétique de Frédérick Houdaer.

Inscriptions :  Jusqu’à 10 aventurières et aventuriers, amantes de poésie urbaine et chaussés pour se perdre !  Les inscriptions se feront en personne le 8 juin,  à l’issue de la présentation au TNP. D’ici là, vous pouvez vous renseigner davantage en écrivant à   myriam.suchet@univ-paris3.fr   et/ou en lisant le descriptif complet dans le document ci-dessous :

Le lien vers le document de présentation  –ICI – 

Marie Moreau : club des explorateurs impromptus – itinérer

FAIRE de la géographie à l’école : l’expérience des balades urbaines

Le laboratoire EVS Environnement Ville Société (UMR 5600) & son atelier 7 Épistémologie et heuristique vous convient à la séance du séminaire Espaces Critiques :

FAIRE de la géographie à l’école : l’expérience des balades urbaines.

La séance de séminaire  du mercredi 24 mai que nous proposons est en lien avec l’enseignement de la géographie à l’école. Il s’agit de présenter des projets menés avec les élèves et d’échanger autour de ceux-ci. Le thème de ce séminaire est la balade urbaine appréhendée comme outil pour « faire » de la géographie.

Nous vous proposons donc de commencer la séance avec une balade urbaine autour du Street art à Lyon (rendez-vous Esplanade du gros caillou 69001 Lyon). Elle reprend un projet mené au Lycée Ella Fitzgerald avec les intervenants des « Deux Lyricists » (Justin Follenfant et Martin Fuster). Le but était de faire découvrir aux élèves les multiples dimensions, variations et enjeux que peuvent inclure la pratique graphique dans l’espace public : Tag/Graff/Street Art, centre/périphérie, marketing urbain, ségrégation socio-spatiale…

Le séminaire se poursuivra dans une salle de l’université (salle 604,18 rue Chevreul 69007 Lyon) avec l’intervention de Dominique Chevalier ( Maîtresse de Conférence-HDR, Université-Lyon ESPE) autour des balades urbaines qu’elle réalise à l’ESPE.

Enfin, nous échangerons sur ces pratiques enseignantes avec les personnes présentes.

Séance 8 du séminaire Espaces Critiques

La 8ème séance du séminaire “Espaces critiques” organisé par le RGL dans le cadre de l’Atelier 7 (Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité,  pluralité, crise, histoire, géographie) de l’UMR 5600 Environnement Ville Société se déroulera le vendredi 7 avril 2017 de 10h à 12h dans les locaux de l’UMR, au 18 rue Chevreul (Lyon 7), salle 604 (6e étage).

Corps & Spatialités, constituants du social ?
Approche écologique du collectif

Séance proposée par Guillaume Matuzesky (M1 Sciences Sociales, ENS de Lyon).

Présentation : Les Sciences sociales contemporaines s’intéressent de près aux corps, aux émotions, aux espaces de perceptions et aux espaces d’actions (les fameuses spatialités). L’approche du collectif est renouvelée, la focale abandonne un temps le groupe sociodémographique homogène d’individus comme unité de base ; pour s’intéresser à d’autres niveaux constitutifs du vivre ensemble. La question se porte alors sur les processus qui tissent le social.

La question de l’engagement se pose alors en d’autres termes. Si les modifications biographiques sont constantes et qu’une recherche se porte sur les conditions d’émergence et de partage collectif de l’expérience, alors l’engagement corporel devient moteur d’un social en mutation. Les spatialités, espaces d’action des acteurs, peuvent alors être appréhendées comme une émancipation au sens de l’empowerment et de l’enskillement.

Le séminaire invitera à la discussion concernant d’une part les aspects épistémologiques des évolutions des régimes de scientificité, et d’autre part les implications méthodologiques qui invitent à d’autres approches de terrain en Sciences sociales.

Séance 7 du séminaire Espaces Critiques

La 7ème séance du séminaire “Espaces critiques” organisé par le RGL dans le cadre de l’Atelier 7 (Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité,  pluralité, crise, histoire, géographie) de l’UMR 5600 Environnement Ville Société se déroulera le vendredi 17 mars 2017 de 10h à 12h dans les locaux de l’UMR, au 18 rue Chevreul (Lyon 7), salle 604 (6e étage).

La fabrique du discours climatique : approche critique

Séance proposée par Didier Soto, Post-doctorant à l’Université Lyon 3, laboratoire EVS Lyon.

« Le changement climatique est aujourd’hui présenté comme une réalité incontestable et incontesté. Autour de cette affirmation s’est construit, depuis la fin des années 1970, un « discours climatique » qui s’apparente de plus en plus à l’expression d’une domination idéologique et technologique, qu’il convient d’analyser avec un regard critique. A cet effet, cette intervention se propose de livrer des clés de lecture pour comprendre les enjeux politiques, socio-économiques et scientifiques sous-jacents : la notion de « dérèglement climatique » sera notamment discutée de même que les tenants et les aboutissants du discours praticien autour des stratégies d’atténuation et d’adaptation. »

Séance 6 du séminaire Espaces Critiques

La 6ème séance du séminaire “Espaces critiques” organisé par le RGL dans le cadre de l’Atelier 7 (Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité,  pluralité, crise, histoire, géographie) de l’UMR 5600 Environnement Ville Société se déroulera le vendredi 3 février 2017 de 10h à 12h dans les locaux de l’UMR, au 18 rue Chevreul (Lyon 7), salle 604 (6e étage).

Auto-construire la résilience après la catastrophe : l’expérience de l’ecovillage E.V.A. à Pescomaggiore (AQ) Italie

Séance proposée par Isabella Tomassi, Doctorante à l’Université Lyon 2, laboratoire Triangle  ENS Lyon.

affiche_seance6_espace_critique

Plus d’informations ICI.

Séance 5 du séminaire Espaces Critiques

La 5ème séance du séminaire “Espaces critiques” organisé par le RGL dans le cadre de l’Atelier 7 (Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité,  pluralité, crise, histoire, géographie) de l’UMR 5600 Environnement Ville Société se déroulera le vendredi 2 décembre 2016 de 10h à 12h dans les locaux de l’UMR, au 18 rue Chevreul (Lyon 7), salle 604 (6e étage).

Les recompositions de l’agriculture familiale par le capitalisme vert

« L’envers du productivisme « vert » : analyse critique des recommandations de la certification environnementale aux planteurs de cacao ivoiriens (le cas du Colatier) »
Séance proposée par Elsa SANIAL, Doctorante Géographie Université J. Moulin Lyon 3 – CIRAD).

affichenb_rglldecembre2016

Plus d’informations ICI.

Les 4ème Journées d’études du RGL à Albi et rencontre-débat à Rabastens

Les 4ème jounées d’études du RGL co-organisées par le laboratoire GEODE (UMR 5602 CNRS) et l’Axe PPES de l’Institut National Universitaire Champollion se tiendront  le 3 et  4 novembre 2016 à Albi dans les locaux de l’Institut national universitaire Jean-François Champollion.

S’émanciper de/dans l’Anthropocène ? Approches critiques de l’environnement et de la terre

Le 3 et 4 novembre 2016 à l’INU ( Place de Verdun, 81000 Albi) Bâtiment B salle B02

Participation libre

affiche-4e-je-rgl

Le programme est disponible ICI

 

Les Journées seront précédées le Mercredi 2 Novembre par une rencontre-débat avec Philippe Pelletier à Rabastens sur le thème :

Milieu, nature ? Maîtriser, s’émanciper ?

Le mercredi 2 novembre à 19h à l’antenne de Rabastens de la bibliothèque intercommunal du Rabastinois (Place Saint-Charles, 81800 Rabastens).

conference-2-11-16