Archives mensuelles : octobre 2015

Cycle « Géographie sociale des transports » Paris 8 – Dionyversité

L’Université Paris 8 propose un programme de formation conjoint avec la Dionyversité (université populaire de la Seine St-Denis) en géographie sociale dont voici la présentation.

Présentation aux dionyversitaires

Qu’est-ce que la géographie sociale ?

La géographie sociale est une géographie des questions sociales. Elle est une façon d’aborder les rapports hommes-milieux (le projet de toute géographie) en partant du social, c’est-à-dire en travaillant sur la dimension spatiale des sociétés et des rapports de pouvoir qui les structurent. De ce fait, la géographie sociale a pour thèmes centraux la dimension spatiale des inégalités : vulnérabilités face aux risques, inégalités d’accès aux ressources. Elle s’intéresse aux rapports de domination qui structurent ces inégalités : domination de classe, de sexe, domination fondée sur la racialisation. La géographie sociale s’inscrit dans une approche critique du contexte de mondialisation, dernier stade du capitalisme, qui produit et renforce ces inégalités ; à ce titre, elle aborde ses objets de recherche au prisme de la justice spatiale.

Dans le contexte urbain spécifique du nord francilien dans lequel s’inscrivent l’université de Paris 8 et la Dionyversité, ces entrées théoriques se traduisent par une attention portée aux formes de ségrégations urbaines, aux effets sociaux des politiques urbaines (rénovation urbaine, projets urbains, mixité sociale, gentrification, questions de logements, etc.), et à tout ce qui constitue le droit à la ville.

Continuer la lecture de Cycle « Géographie sociale des transports » Paris 8 – Dionyversité 

Espaces et Sociétés : Espaces d’enfermement (n°162)

Parution du n°162 de la revue Espaces et Sociétés abordant le thème des espaces d’enfermement. Disponible sur le portail CAIRN.

N°162 : Espaces d’enfermement

Le numéro s’intéresse aux logiques et aux conséquences socio-spatiales de l’enfermement (maison d’arrêt, centre de détention, centre éducatif fermé). Quels sont les rapports à l’espace à l’intérieur de ces lieux dont beaucoup sont aujourd’hui surpeuplés, en particulier pour les personnes les plus jeunes ou les plus âgées (rapports à l’espace intime, aux espaces sportifs, aux espaces de soin…). Quelle ouverture vers l’extérieur ? Quel équilibre entre les missions préventives et répressives, notamment pour les mineurs, en France ou à l’étranger ?

Continuer la lecture de Espaces et Sociétés : Espaces d’enfermement (n°162) 

CR d’ouvrage : « Villes contestées »

Villes contestées. Pour une géographie critique de l’urbain

Cecile Gintrac et Matthieu Giroud (ed).

Résumé : Ville globale, ville créative, ville multiculturelle, ville intelligente… Autant de slogans à la mode qui imposent et diffusent une vision aseptisée et consensuelle des réalités urbaines. Les villes doivent au contraire être bousculées,http://cafe-geo.net/wp-content/uploads/villes-contestes-cover-02.jpg chahutées, contestées. C’est précisément ce que ce recueil se propose de faire en réunissant pour la première fois un ensemble d’auteurs dont la réflexion n’épargne ni les espaces urbains, ni les élites qui les façonnent et les gouvernent.
Par la radicalité de leurs analyses, qui portent entre autres sur la financiarisation de la production urbaine, sur les trompe-l’œil que représentent le développement durable, l
a mixité sociale ou le multiculturalisme, sur les dispositifs de surveillance et de contrôle des populations, et plus globalement sur les formes de domination qui régissent les rapports sociaux en ville, les onze textes réunis dans ce recueil parviennent à identifier, et par là à contester, les nombreuses contradictions spatiales et urbaines que le système capitaliste produit et reproduit. Ils nourrissent ainsi une géographie critique de l’urbain et, indirectement, une critique en profondeur des sociétés contemporaines.

Avec des textes de : Jennifer Robinson ; Melissa R. Gilbert ; David Harvey ; Erik Swyngedouw, Frank Moulaert et Arantxa Rodriguez ; Roger Keil et Julie-Anne Boudreau ; Bernd Belina ; Kanishka Goonewardena et Stefan Kipfer ; Neil Smith ; Don Mitchell ; Marcelo Lopes de Souza ; Edward W. Soja.

Comptes rendus :
http://www.jssj.org/article/villes-contestees-pour-une-geographie-critique-de-lurbain/
https://cybergeo.revues.org/26826
https://tem.revues.org/3016

Séminaires DALVAA

Séminaire « Repenser le droit à la ville depuis les villes du Sud – Regards croisés Afrique subsaharienne / Amérique latine » (DALVAA) porté par l’UMR CESSMA (UMR 245/Paris Diderot-INALCO-IRD).

Sous la coordination de Marianne Morange, Francesca Pilo’ et Amandine Spire, ce séminaire se veut un espace de réflexion autour de la manière dont le droit à la ville et l’expérience citadine est appréhendée dans les villes du Sud à partir de présentations de collègues (principalement étrangers) qui viendront exposer leurs travaux sur ces questions.

Programme du séminaire ICI.

Plus d’informations : http://dalvaa.hypotheses.org/

http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/2553/files/2015/03/cropped-accra-town-council-line2.jpeg

Appel à articles revue Méditerranée

Appel à articles pour la revue Méditerranée, numéro spécial, « Au Sud du Nord ? La ségrégation dans les villes méditerranéennes », à paraître en 2016

Voici un appel à textes pour un numéro spécial de la revue Méditerranée en 2016, consacré à la ségrégation urbaine en Méditerranée, et coordonné par Giovanni Semi (Université de Turin) et Thomas Pfirsch (Université de Valenciennes). La date limite pour soumission des textes est le 30 octobre 2015.

Appel ici : http://mediterranee.revues.org/7264

http://mediterranee.revues.org/images/bg-header.png