Archives pour la catégorie Vidéo

Quand la Géographie sert à faire la paix

Entretien avec Philippe PELLETIER sur la Radio Télévision Suisse (29 août 2017)

« La géographie sert à faire la guerre, comme l’avait proclamé un célèbre livre d’Yves Lacoste en 1976, certes, mais aussi à faire la paix, sous quatre conditions nous rappelle avec force Philipe Pelletier.

Décrire les situation d’où des géographes contribuent à l’entente entre sociétés politiques rivales malgré les différends. Déconstruire les véritables enjeux économiques, écologiques, politiques et socio-culturels sans verser dan ce déclinisme qui constitue des armes géopolitiques corollaires aux rapports de force.
Montrer que sous les discours catastrophistes sur l’environnement (climat, sécheresse, déforestations, désertification…) existent des enjeux qui relèvent de la gopolitique et de l’idéologique.

Enfin, livrer ces informations et ces analyses aux individus et aux peuples pour désamorcer les tensions intstumentalisées (du type « choc des civilisations »), en rappelant que certains pays multi-lingues et multi-religieux vivent en paix. » (source: éditeur)
Avec le géographe Philippe Pelletier, auteur de « Quand la géographie sert à faire la paix », aux éditions du Bord de l’eau. Une émission d’Anik Schuin, avec la collaboration de Nicole Corpataux

Pour accéder à  l’entretien cliquer –ICI – 

Conférence / projection : Elisée Reclus, Le Havre

Conférence / projection autour d’Elisée Reclus
Lundi 9 mai 2016, Le Havre

Le Havre Reclus 9 mai02

– De 18h à 19h30, dans la l’Amphi Jules Durand de L’Université du Havre, conférence de Philippe Pelletier, sur le thème: « Élisée Reclus, géographe libertaire ».
–> Université du Havre, 25 Rue Philippe Lebon, 76600 Le Havre.

– A 20h30, au Cinema Le Studio, projection du film que tu connais: « Elisée reclus, La Passion du Monde » Débat rencontre avec avec le réalisateur Nicolas Eprendre et Philippe Pelletier à l’issue de la projection.
–> Cinema Le Studio, 3 Rue du Général Sarrail, 76600 Le Havre.

Il y aura une table de presse à l’issue de la projection, et sans doute de la conférence, avec des livres de Philippe Pelletier et le DVD du film.