Archives pour la catégorie Université populaire

FAIRE de la géographie à l’école : l’expérience des balades urbaines

Le laboratoire EVS Environnement Ville Société (UMR 5600) & son atelier 7 Épistémologie et heuristique vous convient à la séance du séminaire Espaces Critiques :

FAIRE de la géographie à l’école : l’expérience des balades urbaines.

La séance de séminaire  du mercredi 24 mai que nous proposons est en lien avec l’enseignement de la géographie à l’école. Il s’agit de présenter des projets menés avec les élèves et d’échanger autour de ceux-ci. Le thème de ce séminaire est la balade urbaine appréhendée comme outil pour « faire » de la géographie.

Nous vous proposons donc de commencer la séance avec une balade urbaine autour du Street art à Lyon (rendez-vous Esplanade du gros caillou 69001 Lyon). Elle reprend un projet mené au Lycée Ella Fitzgerald avec les intervenants des « Deux Lyricists » (Justin Follenfant et Martin Fuster). Le but était de faire découvrir aux élèves les multiples dimensions, variations et enjeux que peuvent inclure la pratique graphique dans l’espace public : Tag/Graff/Street Art, centre/périphérie, marketing urbain, ségrégation socio-spatiale…

Le séminaire se poursuivra dans une salle de l’université (salle 604,18 rue Chevreul 69007 Lyon) avec l’intervention de Dominique Chevalier ( Maîtresse de Conférence-HDR, Université-Lyon ESPE) autour des balades urbaines qu’elle réalise à l’ESPE.

Enfin, nous échangerons sur ces pratiques enseignantes avec les personnes présentes.

Engagement et recherche

La 2ème séance du séminaire “Espaces critiques” organisé par le RGL dans le cadre de l’Atelier 7 (Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité,  pluralité, crise, histoire, géographie) de l’UMR 5600 Environnement Ville Société se déroulera le vendredi 22 janvier 2016 de 12h à 14h30 dans les locaux de l’UMR, au 18 rue Chevreul (Lyon 7).

Engagement et recherche

Organisée par Eliott Ducharme, Isabelle Edwards-Chenet et Audrey Klein

affiche engagement et rechercheIMG

Plus d’informations ICI.

Cycle « Géographie sociale des transports » Paris 8 – Dionyversité

L’Université Paris 8 propose un programme de formation conjoint avec la Dionyversité (université populaire de la Seine St-Denis) en géographie sociale dont voici la présentation.

Présentation aux dionyversitaires

Qu’est-ce que la géographie sociale ?

La géographie sociale est une géographie des questions sociales. Elle est une façon d’aborder les rapports hommes-milieux (le projet de toute géographie) en partant du social, c’est-à-dire en travaillant sur la dimension spatiale des sociétés et des rapports de pouvoir qui les structurent. De ce fait, la géographie sociale a pour thèmes centraux la dimension spatiale des inégalités : vulnérabilités face aux risques, inégalités d’accès aux ressources. Elle s’intéresse aux rapports de domination qui structurent ces inégalités : domination de classe, de sexe, domination fondée sur la racialisation. La géographie sociale s’inscrit dans une approche critique du contexte de mondialisation, dernier stade du capitalisme, qui produit et renforce ces inégalités ; à ce titre, elle aborde ses objets de recherche au prisme de la justice spatiale.

Dans le contexte urbain spécifique du nord francilien dans lequel s’inscrivent l’université de Paris 8 et la Dionyversité, ces entrées théoriques se traduisent par une attention portée aux formes de ségrégations urbaines, aux effets sociaux des politiques urbaines (rénovation urbaine, projets urbains, mixité sociale, gentrification, questions de logements, etc.), et à tout ce qui constitue le droit à la ville.

Continuer la lecture de Cycle « Géographie sociale des transports » Paris 8 – Dionyversité