Séance 8 du séminaire Espaces Critiques

La 8ème séance du séminaire “Espaces critiques” organisé par le RGL dans le cadre de l’Atelier 7 (Épistémologie & heuristique : temporalité, spatialité,  pluralité, crise, histoire, géographie) de l’UMR 5600 Environnement Ville Société se déroulera le vendredi 7 avril 2017 de 10h à 12h dans les locaux de l’UMR, au 18 rue Chevreul (Lyon 7), salle 604 (6e étage).

Corps & Spatialités, constituants du social ?
Approche écologique du collectif

Séance proposée par Guillaume Matuzesky (M1 Sciences Sociales, ENS de Lyon).

Présentation : Les Sciences sociales contemporaines s’intéressent de près aux corps, aux émotions, aux espaces de perceptions et aux espaces d’actions (les fameuses spatialités). L’approche du collectif est renouvelée, la focale abandonne un temps le groupe sociodémographique homogène d’individus comme unité de base ; pour s’intéresser à d’autres niveaux constitutifs du vivre ensemble. La question se porte alors sur les processus qui tissent le social.

La question de l’engagement se pose alors en d’autres termes. Si les modifications biographiques sont constantes et qu’une recherche se porte sur les conditions d’émergence et de partage collectif de l’expérience, alors l’engagement corporel devient moteur d’un social en mutation. Les spatialités, espaces d’action des acteurs, peuvent alors être appréhendées comme une émancipation au sens de l’empowerment et de l’enskillement.

Le séminaire invitera à la discussion concernant d’une part les aspects épistémologiques des évolutions des régimes de scientificité, et d’autre part les implications méthodologiques qui invitent à d’autres approches de terrain en Sciences sociales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *